Roland Buraud et la danse

8 juillet - 21 août 2016

Chapelles des Dames Blanches, La Rochelle

Lorsque l'on prononce le nom de Roland Buraud, apparaissent immédiatement à l'esprit des corps en suspension, transparents, écorchés, évoluant sur des à plats noirs et or. Ce sont les peintures des dix dernières années qui ont fait sa notoriété, nottament en 2005, lors de l'année de la France en Chine, où ses grands triptyques noirs ont fait sensation au musée de Tianjin. L'an dernier, c'est déjà à La Rochelle que la période noire avait trouvé son public. 

Or, elle n'est que l'avatar d'un travail plus ancien et originel, flamboyant, et jubilatoire, qui s'étend sur cinq années, entre 1987, dates des premières aquarelles et des premiers dessins de danse, à 1991, avec la série des Gynéphores. Cette exposition exceptionnelle qui se tiendra à la Chapelle des Dames Blanches  durant tout l'été fera ressurgir l'extraordinaire travail du peintre sur le corps dansant, période où couleurs et énergie sont au service de la représentation du mouvement et de sa célébration. 

 

Livret de l'exposition

Un livret complet de 16 pages à télécharger

Livret / La Rochelle 2016/ Basse Def
Livret-RB-LR-2016-vdef-BD.pdf
Document Adobe Acrobat [1.9 MB]
Livret / La Rochelle 2016 / HD
Livret-RB-LR-2016-vdef.pdf
Document Adobe Acrobat [29.7 MB]

Fiches visite

Documentaires

Retrouvez les deux documentaires diffusés pendant l'exposition

Jaspart de mémoire

Roland Buraud - 

1989, 120’ (extrait - 16’) 

En 1989, après deux années de travail dans le cours de danse de la chorégraphe Kòkò Jaspar, Roland Buraud réalise ce documentaire, qui mêle entretien, captation de cours, et performance.

Regards qu’on plisse

Roland Buraud - Alain Nahum, 

2007, 59’ 

Dans la lignée des grands films sur la création artistique, ce reportage du réalisateur Alain Nahum nous plonge au coeur du processus d’élaboration de l’oeuvre.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© www.rolandburaud.fr